Lire des albums pour enfants

Cette formation se déroule en trois temps qui s’adaptent au volume de la demande (une demi journée, trois demi journées, deux ou trois journées...) :
- la connaissance des livres pour enfants ,
- toutes les manières de les lire,
- un retour sur les pratiques de lecture et d’animation.


Des livres pour enfants

La première étape présente l’historique et le principe des BCD nantaises (classement, renouvellement du dépôt de livres par la bibliothèque municipale). C’est ensuite la question de la littérature pour la jeunesse qui est posée, en particulier l’album : comment est-elle produite ? comment se font nos choix de médiateurs ? comment la lisons-nous ?

Parmi les albums, quelques livres particuliers mettent en évidence le rôle actif du lecteur dans la lecture (les livres sans texte de Sara et de Monique Martin). D’autres comme ceux de Philippe Corentin et d’Anthony Browne permettent de souligner à quel point simplicité, écriture à hauteur d’enfant et qualité imaginaire sont compatibles.

La question du choix du lecteur clôt ce premier chapitre par une mise en situation à partir d’une cinquantaine de livres*. Les attentes de l’avant-lecture ne correspondent pas tout le temps avec l’après-lecture. Peu de situations de choix des livres par les enfants sont organisées. Elles sont pourtant déterminantes dans l’acte de lire.

* Auteurs proposés, parmi ceux qui ont été accueillis au CRV : Carl Norac, Jeanne Ashbé, Anne Brouillard, Kitty Crowther, Katy Couprie, Antoine Guilloppé, Rascal, Emmanuelle Houdart, Régis Lejonc, Sara, Elzbieta, Yvan Pommaux, François Place, Emile Jadoul.


Les animations

Bien des albums peuvent être lus de manières différentes. D’autres nécessitent en revanche une lecture bien précise. Tout l’art de l’animation à partir des albums de jeunesse consiste à trouver le mode de lecture le plus adapté au livre et à la situation de lecture. Pour explorer concrètement toutes les possibilités, chacun lit de manière approfondie un album et prépare une animation. La mise en commun permet de lister toute une première série de pistes, de préciser certains points ou d’ouvrir d’autres perspectives.


Retour sur les pratiques

Plusieurs jours après, suite à des situations d’expérimentation avec des enfants, le retour sur la pratique fait naître d’autres questions. L’échange sur les pratiques d’animation expérimentées, les lectures de livres font approfondir encore plus le sujet du stage. Entre conseils, découvertes et interrogations, les choses deviennent de plus en plus précises.