ÉDITION

Certains disent qu’il n’y a pas de savoir sans production. Lorsque l’on mène des projets d’écriture, la question de la production doit aller de soi : pour découvrir toutes les dimensions de l’écriture, il faut lui donner une forme éditoriale, envisager un lectorat à qui adresser ses écrits. Il faut alors une diffusion, petite ou grande, ainsi que des échanges sur la réception des messages et des textes. Bref, c’est toute la chaîne de l’écriture qu’il faut parcourir pour ne pas en avoir une expérience partielle.

A partir des classes écriture-lecture, des journées des écrits, d’autres interventions dans les écoles mais aussi des rencontres avec les auteurs, le CRV édite des livrets, des carnets, des journaux, des affiches, des autocollants… Ces productions permettent aussi de mieux faire connaître ces expériences. Les réinvestir à nouveau dans des formations et de nouveaux projets, c’est l’occasion de les partager et de les mettre en débat.